Actualits

    Assalamou 3alaykoum wa rahmatu ALLAHI wa barakatuh         Et voil Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez- le donc             Comprendre l'Islam             4me congrs             3eme cession scientifique             : Ρ             Ρ : Ͽ            Abdelhay ABOU ISHAQ: Les derniers instants du Messager d'ALLAH            Cheikh, Dr Hamid EL AKRA: La biographie de cheikh Med ben ABDEL WAHHAB            O ma mre, excuse-moi            Conversion d'une Franaise L'islam 28 Juin 2014            4me congrs            3eme cession scientifique            une cession scientifique autour des rgles et fondements de lexgse partir du livre " ATTAHRIR WA TTANWIR" du grand savant cheikh ATTAHER BEN 3ACHOUR            3idoukoum moubaraku said, Takbbala ALLAHU minna wa minkum            Comment trouvez-vous notre nouveau site web?            

Ajout le 30 Aot 2013 11:49


Le regard illicite


Introduction : Louange à Allah et prière sur le Prophète sAs Mes chers frères et sœur en Allah,

aujourd’hui nous réitérons les conseils à appliquer pour que les muslims ne s’approchent plus des turpitudes, ors dans notre religion pour ne pas entrer dans le processus de A Zina (la fornication) il nous est ordonner de 1 : baisser le regard comme Allah nous l’a révélé dans la S24 Noor V30 : « Dis aux croyants de baisser leurs regards et de préserver leur chasteté. C'est plus pur pour eux ». Celui qui regarde l’illicite bien qu’Allah l’ait interdit, sera parmi ceux qui regretteront, Ibnou Qayyum a donné 5 bonnes raisons de baisser le regard, parmi eux, le fait de le baisser fait que nous éprouvons une certaine force et satisfaction personnelle, par conséquent notre foi augmentera. Ibnou Mass’oud, (Abou Daoud et Ahmad) rapporte un hadith du Prophète sAs et authentifié par El Hakim : « le regard est une flèche empoisonné d’ibliss, celui qui baisse le regard par crainte d’Allah, Allah lui remplacement par un halawa (une chose sucrée qui rend le cœur heureux) qui perdurera jusqu’à ce qu’il rencontrera Son Seigneur », En ce qui concerne le second conseil, Ibnou Qayyum nous dit que celui qui baisse le regard verra son visage et ses membres refléter sa lumière intérieure, Allah lui donnera plus de sagesse et de science, lui facilitera l’apprentissage de la religion et son comportement en sera anoblie. Après les V30 & 31 dans lesquels Allah nous demande de baisser le regard, il y a le V35 qui nous rappelle la récompense qu’Allah nous attribuera : « Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut », et pour l’opposé celui qui volontairement regarde en tout impunité, Allah l’aveuglera et atténuera considérablement sa clairvoyance, et enfin pour le troisième conseil, Ibnou Qayyum dit que celui qui baisse le regard n’aura jamais à se fondre de remord car plus tu regardes plus tu seras parmi de ceux qui regrettent amèrement, voila ce que sera ton châtiment, d’ailleurs Allah nous dit dans la S2 El Baqara au V167 : « Ainsi Allah leur montra leurs actions; source de remords pour eux; mais ils ne pourront pas sortir du Feu. » Pour celui qui regarde une chose haram, elle restera dans son esprit comme une source de remord, par contre il y a ceux qui au contraire se réjouissent de regarder des choses illicites, jusqu’à commettre la fornication. Le Prophète sAs nous a avertis qu’il fallait éviter de regarder et de rester dans les rues et passages justement pour ne pas regarder de choses haram. Pour revenir au titre de la khotba et plus particulièrement au point 2, Allah nous ordonne de demander la permission avant d’entrer, ceci pour éviter que notre vue ne tombe sur une chose haram, le Prophète sAs confirme cela par un hadith où il sAs disait : « qu’Allah nous a ordonné de demander la permission avant d’entrer pour ne pas que nos regards ne tombent sur une chose illicite. » Allah dit dans le V27 : « Ô vous qui croyez! N'entrez pas dans des maisons autres que les vôtres avant de demander la permission [d'une façon délicate] et de saluer leurs habitants. Cela est meilleur pour vous. Peut-être vous souvenez-vous ». Observez dans le début du verset comment Allah nous interpelle : « Ô vous qui croyez », ceci est pour nous montrer que notre place est chère auprès de LUI, de plus le muslim est heureux lorsque Allah l’appelle ainsi, aussi dans ce verset, il nous est rappelé qu’il n’est pas envisageable d’entrer sans passer le salam pour avertir les maitres de maison. Les savants divergent sur le passage du verset où il est question de demander la permission [d’une façon délicate], certains savants pensent qu’il ne faille que seulement demander la permission et d’autres pensent qu’il faille à la fois demander la permission et aussi saluer avant d’entrer. Mais Allahou e3lem, le salut est impératif avant de demander la permission, à savoir que cela diffère suivant les pays et les coutumes, par exemple avant d’entrer chez un ami, il est préférable de s’annoncer par un bruit caractéristique ou bien en laissant tourner le moteur de son véhiculecde façon à ce que les occupants puissent au pire faire des menus rangements ou de s’habiller de façon présentable. Maintenant dans notre société avec les nouveaux moyens de communication, il n’est plus obligé d’aller jusqu’au domicile des gens, nous pouvons très bien nous annoncer par téléphone. Le Prophète sAs nous a conseillé de ne pas se rendre chez les gens à l’heure de la sieste ou de la nuit, car si tu déranges, la personne ne pourra pas te recevoir dans de bonnes conditions ni avec une humeur accueillante. Par contre si tu a auparavant avertis, la personne sera prête et sera sincère et avenante. Dorénavant il est mis en évidence que cette religion ménage les intérêts des muslims et nous montre comment agir avec nos frères en Allah dans l’intérêt d’une relation saine et longue. Pour revenir à l’alternative entre le fait de demander la permission avant d’entrer ou bien de ne passer que le salam pour se faire entendre, l’imam Annawawi relate le hadith du Prophète sAs : « il y a 3 règles pour demander la permission avant d’entrer, tout d’abord il s’agit de demander la permission en passant le salam assez fort pour que le propriétaire l’entende clairement, puis il faut que les personnes aient le temps de se préparer et d’arranger leurs maisons et pour la troisième tant que les occupants ne t’ont pas inviter à entrer, tu n’entres pas, et s’ils ne répondent pas et bien tu retournes sur tes pas ». Autre règle dans notre religion : même si tu trouves une porte ouverte tu n’auras pas le droit d’y entrer, tu dois la considérer comme fermer, car tu te dois d’observer les précédentes règles de bienséance qui régissent « la demande de permission ». Le maitre de maison est le seul chef à bord, il est dans son droit de te permettre d’entrer ou de te faire repartir, il peut très bien te le dire clairement ou bien par un silence, dans ce cas tu retourneras sur tes pas, car si tu repars prends conscience que tu le feras conformément aux ordres d’Allah et aussi par respect vis-à-vis des occupants. Allah dit dans les V27 et V28 : « Ô croyants, n’entrez pas dans des maisons qui ne sont pas les vôtres, sans vous annoncer et sans saluer leurs occupants cela est plus convenable pour vous, peut être en serez-vous conscients, V28 si vous ne trouvez personne, n’entrez pas jusqu’à ce que vous y soyez autorisés, si l’on vous dit de repartir, retournez-vous en ! Cela est beaucoup mieux pour vous, Allah est au courant de ce que vous faites ». Ibnou Kathir nous rapporte qu’un croyant devait passer une grande partie de sa vie à aller chez les gens, cet homme espérait tôt ou tard tomber sur un occupant qui lui dirait de repartir, car il voulait que lui soit profitable la partie du verset : « retournez vous en, cela est meilleur pour vous. Peut-être vous souvenez-vous », mais finalement à son grand regret personne ne lui demanda de repartir. Malheureusement de nos jours les gens se vexeraient à défaut de ne pas comprendre et connaitre ce verset, ils ne savent pas que s’ils retournaient sur leurs pas cela serait mieux pour eux car c’est Allah qui le dit. Seconde partie de la khotba Lorsqu’il tapait chez quelqu’un, jamais Le Prophète sAs restait dans l’axe d’une porte, Il se décalait systématiquement, car Il ne voulait pas risquer d’entrevoir une chose illicite. Parmi les autres règles de bienséance, lorsque que le muslim est invité, il ne doit jamais scruter chez celui qui l’accueille, là aussi il devra baisser son regard, aussi il devra accepter les recommandations de la personne qui l’accueille, si elle lui demande de s’assoir quelque part, il faudra le faire sans chercher à comprendre. Lorsque certaines personnes se promènent, elles passent leurs temps à espionner, elles essaient de regarder chez les gens depuis l'extérieur, cet espionnage arrive souvent entre voisins surtout chez ceux qui ont une foi faible. Abou Hourayra rapporte un hadith du Prophète sAs compilé dans le sahih de Mouslim : « si une personne regarde chez toi depuis l’extérieur sans ta permission, il ne te sera retenu aucune faute si tu lui abimes l’œil avec une pierre ». Dans notre religion, même dans notre propre foyer il est aussi conseillé de demander la permission avant d’ouvrir une porte, ceci est valable de façon bilatéral entre tous les membres du foyer. Dans son livre Adab el Moufrad, l’imam El Boukhari rapporte que Nafi3 a dit que : « une fois son fils devenu pubère, Ibnou Omar Ibnou El Khatab n’entrait jamais dans la chambre de son fils sans n’avoir au préalable tapé à la porte ». Sachez que les compagnons se sont inspirés du coran pour adopter ce comportement, il nous est ordonné d’éduquer nos enfants avec ces règles de bienséance, il ne faut pas qu’ils entrent dans les chambres des parents sans leurs permissions car ils peuvent très bien voir des choses intimes. Allah dit dans le V59 : « Et quand les enfants parmi vous atteignent la puberté, qu'ils demandent permission avant d'entrer, comme font leurs aînés. C'est ainsi qu'Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage. » Dans ce verset, les exégètes disent qu’à propos des enfants pubères, cela ne signifie pas systématiquement qu’il s’agisse de jeunes adultes accomplis, mais plutôt de simples enfants qui ont conscience et gardent en mémoire ce qu’ils ont vu. Il est déconseillé aux parents de prendre la douche devant leurs enfants même s’ils sont petits car ils peuvent très bien stocker à l’esprit ces images à jamais, car lorsque l’enfant aura vu la nudité de ses parents, il ne les respectera pas à leurs justes valeurs. Un homme est venu questionner Ibnou Mass’oud, et lui dit : « est ce que je dois demander la permission avant d’entrer chez ma mère ? Il lui répondit : cela ne te dérange pas de la voir dans une situation gênante pour elle ? On a posé la même question à Houdeyfa, il répondit : « si tu ne demandes pas la permission avant d’entrer chez ta mère, tu pourras voir des choses qui te déplairont ». Dans une chaine de transmission authentique Abou Daoud rapporte que Talaq Ibnou Talha a dit : « qu’il était entré chez sa mère avec son père, il l’a repoussé et lui dit : tu va entrer chez ta mère sans sa permission ? ».






 

 

 

Avant de poster des commentaires

Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire



Le regard illicite

Le regard illicite

Tafsir (exgse) de la sourate El Kahf (S18), par Cheikh, Dr Abou el fetouh

Comprendre l'Islam

Le regard illicite

Le regard illicite






 
Tous les droits sont rservs pour La Mosquee Assunnah du Pontet 2018
Designed and Developed byWassla